© 2019 By Mad TURPIN

#PitBikeQuebec

Préparation physique

March 28, 2017

 

Vous avez passé un bel hiver ? Oui mais c'est très long... Maintenant regardons cette belle neige fondre en buvant de l'essence car on a une énorme envie de tourner la poignée de notre pit bike ! Right ?

 

Évidemment avec les fêtes, les party et les party et encore les party... Nous avons surement abusé des bonnes choses de la vie, et vous en êtes pardonné car vous n'êtes pas le ou la seul(e) dans cette situation. Pour certains, ceux qui ont garder une routine de d'entrainement à la salle de gym ou à la maison... Et bien nous pouvons que vous dire bravo et admirons votre persévérance. Mais cette article pourrait tout de même vous faire découvrir une autre routine d'entraînement on ne sait le jamais.

 

Pour les autres, et bien il n'est pas trop tard pour commencer, il est encore temps de faire 

fondre les gâteries ingurgitées en même temps que cette belle neige afin de chevaucher à plein régime notre pit bike dans la chaleur de l'été et dans le nuage de poussière des terrains de motocross à son plein potentiel physique.

 

 

Et oui, la pit bike est un sport demandant physiquement, tout comme le motocross. Pour ceux qui disent "ben la y a juste à tourner la poignée et  ça avance !". Vous allez être déçu car la réponse que vous aurez c'est tout simplement NON !

 

 

Il est donc important de préparer son corps car il sera très sollicité lors d'une séance de roulage et ainsi, par la même occasion, éviter des blessures car si l'hiver est long, l'été lui passe très vite alors vaut mieux ne pas manqué aucune de ces précieuses secondes.

 

En effet, tout votre corps sera sollicité mais certaines zones un peux plus que les autres, Comme les jambes.

 

"Hey !!! pourquoi les jambes car sur mon pit bike il a un beau siège anti-dérapant !?!?".

 

Nous ne roulons pas toujours assis. Nous nous mettons souvent debout et en position de gorille quelques fois. Nos jambes nous servent de suspensions supplémentaires afin d'absorber des gros chocs et de maintenir notre équilibre sur la machine. Lorsque vous roulez en position assise, exemple dans un virage et bien vous utilisez encore là, vos jambes de manières tendues, vers l'avant, sans toucher le sol et avec des bottes, on ne se le cachera pas, un peut lourds sur les pieds. Vous faites plusieurs virages et répéter se mouvements plusieurs fois... sentez-vous que votre cuisse brûle un peu ? Nous y reviendrons plus tard sur des astuces de pilotage, mais tout ça pour dire que ça prend de l'énergie.

 

Le dos et abdominaux sont des zones à ne pas négliger car c'est avec eux que vous allez contrôler votre pit bike et maintenir un bon équilibre. Remontons un peu plus vers le haut du corps, les bras ou pour être plus précisément les avants bras, une zone qui souvent nous pousse à nous arrêter car nous ne sommes plus capable de tenir le guidon, par le manque de force dans nos avants bras hyper-gonflés (arm pump). Encore là nous avons besoin de force et endurance. L'endurance se gagne en faisant des exercices typé aérobie et la force par des exercices ciblés et à répétitions avec une charge. 

 

Vous commencez à comprendre de quoi nous parlons, n'est-ce pas ?

 

 

En effet, avoir du temps pour s’entraîner ce n'est pas donné à tous, car le temps, on le sait se fait de plus en plus rare, mais tout de même si l'on veut on peut. Pour ceux qui ont du temps en masse, vous pouvez vous rendre dans une salle d'entraînement et de se faire son propre programme pour ceux qui ont des notions de préparations physiques. Sinon pour les plus amateurs qui ne savent pas par où commencer, sachez qu'il existe une multitude de programmes d'exercices sur internet. Comme exemple nous pouvons citer musculation.com ou encore akelys.com. Bien à la mode, ces dernières années également, le crossfit est aussi un bon programme pour se préparer pour la motocross et la pit bike. De plus avec le crossfit, vous serez pousser à vous dépasser avec l'aide des encouragements des autres dans votre groupe de crinqués. 

 

Aller s’entraîner en salle coûte en effet des dollars, à moins que vous vous trouvez un commanditaire qui vous offrirez un accès libre. Qui ne demande rien n'a rien, on sait jamais. Pour les économes, il existe d'autres solutions, comme s’entraîner directement de chez sois en prenant un programme d'entrainement en ligne et le suivre avec son coach virtuel et voir même passer du temps en famille en faisant du sport ensemble. Avec cet option de choix d'entrainement, parmi les plus populaires et efficaces nous retrouvons freeletics.com, beachbody.com, etc. D'ailleurs très récemment sur les réseaux sociaux, en parlant de beachbody, un pilote de motocross, Mickael DaSilva a opté pour un programme avec cette compagnie et s’affûter en vue de sa future saison de motocross.

 

 

Dans tout ça les muscles c'est bien mais comme on le disait plus haut il faut travailler le côté cardio ou exercice typé aérobie. Comme la citation de l'acteur Kevin Costner dans le film Coast Guards, en passant qui est un excellent film, lorsque le premier maître Kevin Costner fait passer un test d'endurance dans la piscine sur une longue durée à ses étudiants, c'est malheureusement le plus costaud de tous qui coule en premier. en sortant de l'eau le premier maître lui dit "règle numéro un... les muscles ne flottent pas". Et bien, c'est le même concept lors d'une préparation physique pour le motocross, il faut améliorer son côté aérobic. Aucun secret pour travailler son endurance, il faut faire du vélo et la course à pied. Idéalement pour le vélo, pour être efficace, se faire des sessions d'un minimum de 45 min de pédalages. Pour ce qui est de la course à pied, des applications comme freeletics, runstatic, runkeeper, etc,  vous offriront des programmes pour courir et vous donner un suivi de vos performances. Pour avoir des conseils, des techniques ou astuces, vous pouvez consulter des sites dédié à la course à pied et en apprendre plus sur ce sport. Comme Carl Boulianne, directeur adjoint du Service de sécurité incendie de la Ville de Shawinigan, qui a parcouru 254 km en autosuffisance dans la jungle amazonienne en sept jours et ayant à son actif plusieurs marathons, que ce soit dans l'organisation ou en tant que coureur. Rien de mieux, que de suivre des conseils d'un expert en la matière en consultant le site internet sortezcourir.ca à travers lequel il partage, avec le public, sa passion et les bienfaits de la course à pied.

 

En espérant, que cela vous a motivé pour commencer  dès maintenant à vous entraînez afin de prévenir des blessures, et surtout profiter de sa pit bike à son plein potentiel physiquement parlant. La condition physique est assez importante dans notre sport. Le pilotage, quant à lui, est quelque chose qui s'apprend très vite lorsque l'on se sent en contrôle de sa machine. Plus vous aurez de l'endurance et de la force alors vous serez en contrôle... Plus vous serez en contrôle plus vous progresserez vite.

 

À vos poids... Prêt... Partez !!!

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

5 courses maintenues pour Pit Bike Québec

April 19, 2017

1/6
Please reload

Posts Récents